Des vies en musiques, table des matières

Remerciements………………………………………………………………………………………………….5
Liste des auteurs………………………………………………………………………………………………..7
Préface……………………………………………………………………………………………………………..9
Introduction…………………………………………………………………………………………………….15

CHAPITRE 1
LE PARCOURS COMME DEMARCHE………………………………………………………………..19
Un outil méthodologique ……………………………………………………………………………………19
Le parcours comme construction…………………………………………………………………………24
Un abord sensible………………………………………………………………………………………………24
La production du parcours………………………………………………………………………………….28

CHAPITRE 2
SEPT PARCOURS SINGULIERS

« Olivier Araste : ancêtres, mémoire et carrière
dans le maloya réunionnais », par Guillaume Samson……………………………………………35

« De Tuléar à la France : Damily musicien de tsapiky »,
par Julien Mallet………………………………………………………………………………………………..65

« Lori, Linda, Andrea… Cheminements d’amateurs de
musique franco-louisianaise », par Sara Le Menestrel……………………………………………93

Vivre et se penser (ou non) en réseau transnational.
Les interprètes et promoteurs du répertoire afro-cubain
dans le Veracruz, par Kali Argyriadis…………………………………………………………………. 123

Ahmad Wahdan : un maître dans l’agitation du Caire,
par Nicolas Puig ……………………………………………………………………………………………… 153

« Du milonguero au professeur : l’invention d’un métier »,
par Christophe Apprill……………………………………………………………………………………… 177

Julien. Un bassiste sur les routes, par Gabriel Segré…………………………………………… 205

CHAPITRE 3
DES SINGULIERS AU PLURIEL……………………………………………………………………… 237
Circulations …………………………………………………………………………………………………… 237
Moteurs de la circulation…………………………………………………………………………………. 238
Rencontres …………………………………………………………………………………………………….. 238
Lieux décisifs…………………………………………………………………………………………………… 241
D’un contexte à l’autre……………………………………………………………………………………… 243
Circulation des savoirs……………………………………………………………………………………… 245
Changements de statut et catégorisations…………………………………………………………… 247
Mobilité sociale et reconnaissance…………………………………………………………………….. 248
Pluralité et labilité des statuts …………………………………………………………………………… 252
Des catégorisations problématiques ………………………………………………………………….. 252
Valorisation, reconnaissance : des expériences multiples…………………………………….. 255
Projets de vie : imaginaire et représentation de soi……………………………………………… 258
Du « métissage » aux ajustements …………………………………………………………………….. 262
Un paradigme en question………………………………………………………………………………… 263
Le paradigme à l’épreuve du terrain…………………………………………………………………… 267
Repartir des ajustements individuels ………………………………………………………………… 273
Conclusion………………………………………………………………………………………………………. 281
Bibliographie ………………………………………………………………………………………………….. 285
Index………………………………………………………………………………………………………………. 291
Table des cartes et des schémas…………………………………………………………………………. 309
Table des illustrations………………………………………………………………………………………. 311

Des vies en musiques, présentation

DES VIES EN MUSIQUEDES VIES EN MUSIQUE
Parcours d’artistes, mobilités, transformations
Coordonné par Sara Le Menestrel
Christophe Apprill, Kali Argyriadis, Sara Le Menestrel, Julien Mallet, Nicolas Puig, Guillaume Samson et Gabriel Segré
Préface de Jean-Luc Bonniol

• Comment circulent les musiques et les danses dans le monde contemporain ? Quels sont les éléments déclencheurs de la mobilité géographique des artistes ? En quoi est-elle liée à leur mobilité sociale et modifie-t-elle leur statut ? Quelle est la portée de ces déplacements sur les musiques elles-mêmes et leur signification, et quels ajustements provoquent ces changements de contextes ?
À partir des parcours de sept musiciens et danseurs issus des Amériques, de Égypte, des îles de l’Océan indien et de la France, cet ouvrage écrit à plusieurs mains dégage des logiques communes de circulations et de transformation dont les artistes que les auteurs ont accompagnés plusieurs années durant sont à la fois le témoin et la personnification. Par le prisme de la musique et de la danse, il apporte un éclairage novateur sur les processus liés à la mondialisation.

• ISBN 978 2 7056 8276 7
• éditions Hermann, lien vers l’éditeur : http://www.editions-hermann.fr/
• 29 euros
• 17×24 cm
• mai 2012
• 314 pages

>> télécharger la couverture et la 4e de couverture du livre (pdf)

Séminaire de l’équipe Musmond – 2012 / 2013

Vivre et pratiquer la recherche

Ce séminaire collectif porte sur le métier de chercheur tel qu’il se vit au quotidien dans le champ des études sur la musique. Il s’agira d’aborder notre travail dans sa dimension artisanale, au travers de nos itinéraires individuels. Si les questions méthodologiques et la relation d’enquête font partie intégrante de ce séminaire, il intégrera des thématiques plus larges en déroulant chacune des étapes de nos parcours : les raisons qui nous amènent à choisir un sujet (personnelles, institutionnelles, statutaires, disciplinaires…), la légitimité des sujets choisis, l’enquête (le travail de préparation, nos expériences d’observation et d’entretien, les impasses rencontrées, les faux pas, les erreurs commises), l’engagement, la spécificité de certaines spécialités (comme l’ethnomusicologie), les stratégies de publication. Tous les éléments qui ont façonné notre pratique et guidé nos parcours seront ainsi abordés, dans une perspective d’objectivation et de dévoilement. Les séances, organisées par thème, comprendront plusieurs chercheurs (issus de l’équipe ou invités) afin de confronter leur expérience.

Séminaire de l’équipe Musmond – 2011 / 2012

Autour des légitimités musicales

Sara Le Menestrel (CNRS, MASCIPO), Christophe Apprill (EHESS Marseille, Centre Norbert Elias), Kali Argyriadis (IRD, URMIS, Paris 7 Diderot), Julien Mallet (IRD, URMIS, Paris 7 Diderot), Nicolas Puig (IRD, URMIS, Paris 7 Diderot), Guillaume Samson (Pôle régional des musiques actuelles de La Réunion), Gabriel Segré (Paris Ouest- La Défense, Lasco).

Lieu : EHESS, Centre d’études nord-américaines
105 Bd Raspail, 75006, 4e étage, salle 12, M° Rennes, Notre-Dame-des-Champs ou St Placide

Ce séminaire porte sur les processus de légitimation mis en oeuvre autour des pratiques musicales et dansées. Nous explorerons les catégories mobilisées par les acteurs sociaux pour légitimer des styles et des goûts musicaux spécifiques, l’inscription dans une généalogie musicale, les revendications d’un héritage, d’une « tradition » spécifique, les stéréotypes sociaux (préjugés de race, de classe, de genre…) sur lesquels ils se fondent, la production de la localité et l’émergence de revivalismes et de régionalismes musicaux, les conflits d’authenticité qui en découlent, les rapports de pouvoirs et leurs différents enjeux. Dans une démarche réflexive, nous serons également attentifs à la légitimité du chercheur, et donc à notre positionnement dans la relation anthropologique.

Ce projet financé par l’ANR, s’inscrit dans le cadre du groupe de travail MUSMOND (Mondialisation, musiques et danses : circulations, mutations, pouvoirs, http://www.musmond.com ).

En alternance avec les membres de l’équipe, les étudiants présenteront pendant une trentaine de minutes des travaux en cours qui s’inscrivent dans cette thématique. Chaque séance comprendra deux interventions.

Calendrier des séances 2011-2012 :
Le troisième mardi du mois de 10h à 13h

– 22 novembre 2011 : séance d’introduction
– 13 décembre 2011 : Caesar Gordon (M2, EHESS) : « Dancehall vs Danse folklorique : usages sociopolitiques et corporels », Annelies Fryberger (M2, EHESS) : « Le commanditaire et le compositeur: un heureux ménage ? », Joëlle Côme « Pentatonisme et modalités dans la musique réunionnaise »
– 17 janvier 2012 : Julie Oleksiak; Thibault Voyard; Anna Cuomo
– 21 février 2012 : Lucile Goupillon « William FORSYTHE, La construction d’un succès »; Irène Gallege « Variétés et variation. Processus de légitimation de la copla », Matthias Glenn
– 20 mars : Emeline Calligaro, Jessica Benndest, Ibano Resende
– 10 avril 2012 : Esther Lowe (M1 EHESS), « Serge Gainsbourg et sa Marseillaise ou ‘comment faire du mal à la République avec une chanson' », Julien Dayan : « Systèmes rythmiques et identités ethnoculturelles. La clave dans la musique populaire cubaine et sa circulation géohistorique au cours du 20ème siècle », Clément Picot Ngo (M1, Paris 7 Diderot) « Les figures du rap dans la sphère politique et médiatique »
– 22 mai 2012 : Thimoté Poncelet, Alfonso Castellanos, Camille Moreddu
– 12 juin 2012 : Olivier Mazal, Françoise Morel, Thomas Coispel

——————————————————————————————————————–

Lieu : EHESS, Centre d’études nord-américaines

105 Bd Raspail, 75006
4e étage
salle 12
M° Rennes, Notre-Dame-des-Champs ou St Placide
Le mardi, de 10h à 13h
du 22 novembre 2011 à juin 2012